Où pratiquer

La FFFL est reconnue par

International Floorball Federation

Vous êtes ici : Accueil » Féminines

Les Suédoises, Championnes du Monde

Fournisseur officiel


Partenaire


Partenaire Media


12 décembre 2011

Pour les grosses surprises il va falloir encore attendre quelques jours et la venue du Père Noël. Ces charmantes Suédoises n’ont en effet pas laissé beaucoup de place au suspense du côté de Saint-Gall. Elles ajoutent un 5e titre mondial à leur palmarès (le 3e consécutif) et vengent ainsi les garçons, en battant les Finlandaises en finale, 4 buts à 2.

4 - 2, ce n’est pas un score fleuve et les Finlandaises n’ont pas été ridicule, loin de là. A part cela, le parcours des Suédoises aura été insolent d’aisance et d’efficacité offensive. Même les Suissesses, que l’on croyait équipées pour faire trembler les Scandinaves, ont du s’incliner en demi-finale sur le score sans appel de 11 à 2.

Avant cela, les Suédoises avaient mené à bien une opération "grand coup de balai", enchainant les scores qui font peur et que l’on ne citera pas sur ce site également consulté par des enfants.
Plus sérieusement, il faut saluer la performance de ces sportives de haut niveau qui évoluent sur une autre planète mais il devient urgent que la concurrence s’endurcisse, soit plus nombreuse, et vienne proposer enfin une compétition beaucoup plus indécise. Chez les garçons, les choses commencent à changer, on en saura plus fin 2012, mais chez les filles, on n’y est pas encore. C’est un peu embêtant.

La seule surprise du dernier carré vient de la République Tchèque qui s’est offerte sa première médaille mondiale de son histoire. Habituées à regarder la remise des prix depuis les tribunes, les Tchèques prennent une belle 3e place en dominant la Suisse en petite finale.
L’autre bonne perf, il faut aller la chercher du côté des Polonaises. C’est une nation montante, encore jeune mais qui termine 6e, s’inclinant aux pénaltys face à la Norvège. C’est la Norvège qui s’offre donc la qualification directe pour les phases finales 2013. Mais on a envie de s’enthousiasmer pour la Pologne et pour la fraicheur de toutes ces nations qu’on espère a bien meilleure place encore dans les toutes prochaines années.

Toujours est-il que ces Championnats du Monde ont permis de battre un nouveau record d’affluence pour une compétition féminine, signe de la bonne santé d’un floorball féminin, toujours plus technique, engagée et spectaculaire. Voilà une belle fête qui fait envie ! Envie que le floorball féminin français y participe par exemple...


Copyright © FFFL 2006-2017 Certains droits réservés CC BY-NC-ND 3.0.
Site développé sous SPIP 2.1.26
RSS
Mentions légales